La route où le vrai Nord commence… (ajouts vidéos)

(12 aout) Le spectacle du Nord a commencé avec la route de la baie James, après Matagami.  C’est là que commence cette longue bande d’asphalte cahoteuse de 620 km jusqu’à Radisson.   Mais pour moi ce sera 100 de plus puisque mon objectif est de mettre le pied dans l’eau de la baie James, 10 km plus à l’ouest de Chisasibi.

Au fil des bornes kilométriques qui marquent des points d’intérêts et des haltes routières dont certaines ont un belvédère permettant d’admirer des panoramas surprenants, la mise en scène de la spécificité nordique se peaufinait.  Progressivement, la forêt boréale devient la taïga, les arbres rapetissent et sont moins densément peuplés, le sol se couvre de lichen beige.  Les haltes du lac Rodayer au kilomètre 189 et des cascades de la rivière Rupert au kilomètre 257, m’ont fait découvrir des paysages grandioses.  Un lac magnifique d’un calme absolu et des cascades rugissantes et gigantesques.

Au moment où je suis passé, ce lac était vraiment époustouflant.  J’ai fait un petit vidéo pour essayer de capter le silence de ce lieu et c’est la caméra qu’on y entend…

Quant aux cascades Rupert, c’est plutôt le contraire du silence.

Comme la journée était pas mal avancée, j’ai décidé de passer la nuit au site de camping rustique aménagé juste au bord de la Rupert, à 1,2 km de la route.  J’y ai passé une nuit déroutante, complètement seul dans ce silence troublant de profondeur.  J’ai assisté à une fin de journée spectaculaire.  Un coucher de soleil flamboyant sur la Rupert, dessinait la silhouette d’un camp cri sur l’autre rive, le tout assorti, de l’autre côté du ciel, d’un lever de pleine lune simultané tout aussi spectaculaire.  J’en était étourdi tant je ne cessais de me tourner vers l’un puis vers l’autre.  À plus de 21 h, en ce 12 aout, le ciel flamboyait encore à l’horizon du couchant sur la rive droite de la Rupert, juste en face de mon site de camping.  Un peu plus tôt, j’admirais au bord de la même rivière près de la route, les immenses cascades rugissantes, et à 1,2 km à peine de la route et de ces cascades, c’est le calme le plus total.  Seuls les crépitements de mon feu de camp viennent rompre délicatement ce silence rarissime près des villes.

Le lendemain matin, quand le brouillard se fût lever, j’ai fait de même, préparé mon petit déjeuner et quand je faisais ma petite vaisselle, un hélicoptère s’est approché au dessus de mon campement.  Il a fait quelques tours au dessus de ma tête presque, avant de finalement se poser sur la berge de la rivière.  Moi qui n’avais vu âme qui vive depuis la veille sur la route, je me demandais qui cela pouvait bien être, était-on à ma recherche?  Ben non, 5 personnes sont descendues et la fille du groupe s’est présentée à moi en me disant qu’ils travaillaient pour Hydro-Québec et qu’ils étaient à la recherche d’une borne géodésique que leur plan leur indiquait être là, sous nos pieds.  Après quelques minutes de recherches infructueuses, ils sont repartis.  La jeune femme a quand même eu le temps de m’avouer posséder elle-même un west, un Eurovan de 1993.  Alors au milieu de la taïga, on a jasé west quelques instants.  Curieux comme les plaisirs de rouler en westfalia sont partagés par tous les propriétaires de ces vieux petits camions.

Tout au long de cette route, il y a plusieurs haltes routières et site de camping rustique où l’on peut passer la nuit.  Certains sont juste au bord de la route, d’autres un peu retirés comme celui-ci au bord de la rivière Rupert.

Publicités

3 réflexions sur “La route où le vrai Nord commence… (ajouts vidéos)

  1. Décidément, tu continues de nous surprendre….Tout un périple que tu te permets, et sans arrêt presque, un voyage n’attend pas l’autre !! sûrement que tu as du Blouin dans le sang !!!

    Même que j’ai pu remarquer que quelques-uns se sont faits en bonne compagnie !!! Vive la belle vie et profites-en ! XXX

  2. Ouais ! Ça me donne le goût d’aller faire un tour dans ce coin là en 2012 !
    L’hiver est pas encore arrivé et je commence déjà à m’ennuyer de faire des sorties avec mon West !
    Très bon reportage !
    Claude

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s