Mes squats de l’été 2011…

Un des avantages de voyager en Westfalia, c’est de pouvoir camper à peu près n’importe où.  Ça veut dire sur des sites pas nécessairement prévus pour ça, mais qui permettent de passer une nuit tranquille, gratuitement, sans déranger personnes et dans des lieux souvent plus intéressants que les terrains de camping officiels.  Ce qui dans le jargon des westeux s’appelle squatter.

Trop souvent, les campings officiels ne sont que des ghettos de touristes mal situés, trop densément occupés et chers, avec comme seul avantage la douche, quand elle n’est pas payante en plus.

Comme un west passe plus inaperçu qu’un gros campeur, c’est la grosseur idéale pour faire semblant de s’arrêter un peu et de finalement passer la nuit.  C’est ce que je recherche en premier quand je voyage avec mon campeur préféré.  Pour la douche, il y a les truks stops, ces postes de services pour routiers professionnels, quand on peut en repérer un.  Sinon, quand on peut plus se sentir, on va dans un camping…

Voici donc quelques uns des plus beaux squats où j’ai passer au moins une nuit au cours de cette saison qui s’achève.  Si vous passer par là, sachez en profiter sans oublier la règle d’or du squatteur, ne pas laisser de trace de son passage.  En cliquant les liens soulignés, vous verrez les lieux sur Google Maps.

1-  Au bout du Chemin du Moulin, Saint-François, Ile d’Orléans

J’ai passé ma première nuit dans mon west au bout du Chemin du Moulin à l’île d’Orléans.  En semaine, en juin, il n’y avait pas un chat dans les petits camps de chasse alors j’ai stationné près de la marre et j’ai profité de la vue sur le fleuve.  Le lendemain matin, je suis passé à la Boulangerie Blouin (aucun lien de parenté) de Sainte-Famille pour acheter leurs délicieuses brioches à la cannelle et je suis rentré content à la maison.

2-  Îles-aux-Grues

À l’île-aux-Grues, il y a bien 2 campings (un municipal et un privé), mais c’est à côté de l’église qu’on a trouvé tranquillité et belle vue.

3- Swans Island’s Lighthouse, Maine

Ça c’était le spot de l’été 2011 (voir l’article à ce sujet), mais c’était avant d’être arrivé au suivant de cette liste.

4-  Rive de la Baie James

Ça c’est LE spot de l’été 2011, un coup de cœur renversant pour cet endroit dépaysant à maints points de vue. Voyez l’article sur ce lieu.

5- Pointe du phare de l’Île Miscou

C’est à l’extrémité de la péninsule acadienne.  Quand vous arrivez au phare il y a, un peu à droite, un petit chemin cahoteux qui vous amène presque sur la plage.  Un autre coup de cœur.

6- Jackson, New Hamshire

Dans le stationnement de la charmante bibliothèque municipale, en bonus vous avez son réseau wi-fi gratuit. Quasiment au pied du mont Washington.

7- Bord du Lac Champlain, près de Burlington, Vermont

Encore au bord de l’eau, à quelques minutes de Burlington, un petit parc tranquille.

Voilà pour mes coups de cœur, et je n’ai pas parlé des quelques stationnements où je me suis réfugié juste pour dormir, certains étaient très bien dont celui devant l’église à Les Boules.

Publicités

4 réflexions sur “Mes squats de l’été 2011…

  1. Pour la rive de La Baie James, il y a un chemin qui se rend là? Je ne panse pas y aller mais merci pour les autres, plus accessibles.

  2. pour squatter , un ancien terrain de camping abandonner a cote du barrage la tranche haute Mauricie, tolerer par hydro Quebec j’ai camper la cette été 2017
    pour partie de peche, tres securitaire et beau et route alphalter jusqu’au barrage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s