BeauBrun plus que jamais…

Investir ou non sur la carrosserie?  Telle fut la question que je me suis posée avant de remiser BeauBrun pour les mois d’hiver.  Quand j’ai acheté ce west, je voulais un véhicule fiable et sécuritaire pour aller où je voulais, sans m’inquiéter au-delà du raisonnable, compte tenu de son âge.  Comme ce west a vécu en Virginie jusqu’en 2010, son châssis était très solide, alors je n’ai pas hésité à investir pour reconstruire le moteur et faire toutes les réparations nécessaires à son bon fonctionnement pour le garder dans le meilleur état possible, côté mécanique.  Je lui ai aussi apporté quelques modifications pour en améliorer le confort et l’agrément.  Après avoir roulé 10 000 miles de juin à novembre, sans pépin, je peux dire que j’ai un bon petit camion qui pourra sûrement m’amener encore loin pendant plusieurs années.  Mais quoi faire avec la carrosserie?

J’ai acheté un west parce ce campeur peut aller presque partout; dans la forêt, sur la dune, dans les champs, en ville et c’est justement cette polyvalence qui m’intéresse.  Je ne veux pas d’un véhicule d’exposition.  Ce qui m’inquiétait avec l’idée de faire refaire la peinture c’est la crainte de devenir trop douillet avec mon camion, de m’empêcher d’aller quelque part pour ne pas risquer d’abîmer sa belle peinture.  D’un autre côté, il fallait faire quelque chose pour préserver la carrosserie, la rouille commençait à apparaître dans les joints et la peinture n’était pas très belle non plus.  Elle avait été mal refaite il y a plusieurs années et elle était assez dégradée.  Nonobstant toutes considérations esthétiques, il fallait intervenir.

J’ai donc visité quelques carrossiers, évaluer les différentes possibilités, allant de la restauration complète (hors de mes moyens) jusqu’à faire seulement quelques retouches.  Finalement, j’ai opté pour une peinture complète de l’extérieur, mais je ne voulais pas d’une job de maquillage, alors j’ai choisi le carrossier qui m’a été le plus recommandé et dont la réputation est fondée sur l’excellence de son travail.  L’atelier Flibotte et Lemay inc. a l’habitude de travailler sur des véhicules haut de gamme comme des Volvo.  Je lui ai donc confié BeauBrun.  Je viens tout juste de le récupérer et je suis très satisfait du résultat.

Comme j’ai pu suivre les travaux tout au long du processus, j’ai choisi quelques photos et vidéos pour satisfaire la curiosité de celles et ceux qui apprécient les beaux body

AVANT…

Il n’était pas si pire, mais il avait des défauts qui devenaient menaçants à moyen terme.  Voyez quelques exemples :

DÉSHABILLAGE et surprise…

Repeindre un vieux camion comporte les mêmes risques que rénover une vieille maison, on sait jamais ce qu’on va trouver en dessous.  Le deuxième jour des travaux, M. Lemay m’appelle pour me dire qu’il voulait me montrer quelque chose, hum…  Je me rends donc à l’atelier, perplexe, pour apprendre que ce qu’on croyait être un petit accident sur l’aile avant droite avait été plus grave et qu’en plus, la réparation avait été très mal faite.  Je devrai donc allonger plus d’un millier et demi de dollars supplémentaires pour réparer ces dégâts.

Voici l’horreur, l’aile était bourrée de plastique et pleine de trous qui auraient servi à la redresser. Une vraie job de cochons!  Ce n’est pas moi qui le dis, c’est M. Lemay…  Valait mieux essayer de trouver une nouvelle aile, je me suis donc mis sur Google pendant qu’ils travaillaient sur le reste.

D’autres parties étaient aussi un peu cabossée :

SOUS COUCHE…

Impressionnant de voir le camion prêt pour l’apprêt dans la chambre à peinture.

J’ai pu me faufiler pour capter, la première application.

RECONSTRUCTION ET REDRESSEMENT…

Après une recherche infructueuse de cette [mau]dite aile, M. Lemay propose de la reconstruire et tant qu’à bien faire le travail cette fois, de redresser le châssis correctement.  Ok boss!

Pour les vrais amateurs de beau body, voici l’intégrale non censurée, avec plein de photos, mais attention, il y a des scènes de tôles nues qui pourraient offenser les âmes sensibles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Asteure, BeauBrun et moi c’est pour la vie!  Il ne me reste plus qu’à apprendre à faire la part des choses pour me convaincre qu’une p’tite grafigne, c’est pas la fin du monde!

Pour l’instant, BeauBrun est en retraite fermée pour les trois prochains mois, dans un genre de monastère à Kaboul faut croire, y a plein de burquas autour de lui.

P.S. À tous les westeux et à leurs proches, je vous souhaite une année 2012 pleine de kilomètres de belles routes, de beaux paysages et de belles rencontres… Pis à tous les autres itou!

Publicités

6 réflexions sur “BeauBrun plus que jamais…

  1. Plein de photos de tôle nue. Elle est bonne. Merci pour ces photos et vidéos. Ma west va aussi passer par là avant le printemps.

    Bonne année à toi aussi.

  2. Est-ce indiscret de vous demander combien vous a coûté cette peinture? Ça me permettrait de comparer avec l’évaluation que j’ai ailleurs. Bonne année et plein de plaisir avec votre West.
    Lynda et Guy, West 86

      • 6500$ incluant le surplus pour l’aile reconstruite. Malgré tout le soin de ce travail, deux ans plus tard, la rouille réapparaissit prêt des joints de carosserie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s