Entre la mer et la route…

long key-26

 

Entre la mer et la route, c’est la métaphore paradoxale par excellence de ce voyage qui est essentiellement un road trip, mais dont parfois, l’appel de la mer est plus fort que l’appel de la route.  C’est alors que je m’arrête un peu pour prendre le temps de regarder l’horizon à venir.

Entre la mer et la route, ici à Long Key State Park, c’est exactement là que je me trouve.  Il y a la mer à 25’ à peine du camion.  Le hayon ouvert sur le vent du large laisse entendre par moment le bruissement doux du clapotis de la marée puisqu’il n’y a pas vraiment de vagues ici.  Et puis, il y a la route de l’autre côté du petit chemin du camping, beaucoup trop près, avec à peine 100’ entre nous.  C’est d’ailleurs justement cette proximité fâcheuse avec la route qui gâche le plaisir que procure cette proximité exceptionnelle avec la mer.  Le fond sonore s’en trouve complètement dominé par le vrombissement des véhicules qui circulent sur la route 1.  Ce qui me retient, ce sont les moments d’accalmie qui permettent de gouter ce lieu tout de même extraordinaire pour camper si près de la mer.

long key-24

Entre la mer et la route, mon cœur balance.  Autant j’aime la route et les découvertes qu’elle me permet, autant ici elle me dérange et aujourd’hui, entre les deux je choisirais bien la mer.  D’ailleurs je pense que la seule véritable alternative au westfalia, comme véhicule pour voyager différemment, c’est le bateau!  Plus surement encore, un voilier qui peut se mouvoir en silence sans bruler de pétrole.

Entre… C’est l’ambigüité de vouloir être ici et ailleurs tout à la fois.  Ce désir qui m’habite de vouloir voir du paysage en parcourant les routes au volant de mon petit cocon mobile.

Et c’est aussi l’ambivalence entre deux conditions, deux états d’âme qui s’attirent et se repoussent, bousculant mon bonheur solitaire par mon ennuyance d’être avec mon amoureuse.

Finalement, c’est au très beau film de 1968, réalisé par Michel Brault, Entre la mer et l’eau douce, que j’ai emprunté le titre de mon article.  Il raconte une histoire d’amour et aussi l’histoire d’un passage entre le passé et l’avenir, sur le fil de l’eau en remontant le fleuve Saint-Laurent, jusqu’à Montréal et jusqu’à demain…  Cliquez ici pour voir des extraits du film et entendre un petit bout de la superbe chanson de Claude Gauthier.

Publicités

Une réflexion sur “Entre la mer et la route…

  1. Hello! merci d’avoir partagé cet article et aussi toutes ces belles photos sur ton blog. je suis également passionné par les animaux et j’ai même débuté un blog y’a peu de temps. a bientôt, Julie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s