Prenez une grande respiration…

C’est ce que répétait platement, à chaque fois, la voix enregistrée du tomodensitomètre, juste avant de me bombarder de rayons X tout autour et tout au long de mon abdomen.  Me voici donc entré dans le système hospitalier directement par la porte des étoiles.  Pour l’instant, je ne sais comment j’en sortirai.

Ce premier examen du processus diagnostique passé, commence l’attente.  Il n’y a vraiment rien d’autre à faire.  La vie continue avec juste un peu plus d’attente, c’est-à-dire un état qui domine sournoisement tout le reste, sans qu’on s’en rende compte ; on fait comme s’il n’y avait rien, mais il y a l’attente…

J’essaie d’attendre sans attendre, sans donner prise à l’angoisse qui, j’en suis certain, est le ferment de la maladie.

La suite sera ce qu’elle doit être, elle n’aura pas ma peau avant.

Cette respiration, je la prends pour mieux me relever.

Publicités

Une réflexion sur “Prenez une grande respiration…

  1. Nous respirons avec toi souvent, dans notre petit coin de campagne, l’air y est pur, et nos pensées t’accompagnent. Sûr que Marie Claude aussi partage nos inspirations.
    Au plaisir de se revoir, de partager un petit rouge et le récit de ton dernier voyage
    Bonne chance

    Sylvain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s