Destination New york, Brooklyn Bridge et Time Square…

Au début de notre séjour, je me suis demandé si j’aurai envie de revenir ici en quittant les lieux à la fin de la semaine.  Après seulement quelques jours, je peux répondre que non, malheureusement.  J’aurai aimé avoir envie d’y revenir, mais le matelas est vraiment trop dur pour moi et la demie-cuisine a ses irritants comme pas d’évier, penser à ne pas utiliser plaque de cuisson et micro-ondes en même temps, devoir enjambé le fil quand on utilise la plaque.  De plus, sans nos chaises pliantes, nos oreillers et notre BBQ portatif on aurait été assez limité.  Quant au quartier, il est en restauration d’infrastructure sur la rue commerciale juste à côté, ce qui la fait sans doute paraître plus délabrée qu’elle ne l’est, mais elle l’est quand même un peu.  Bref, on n’est pas vraiment déçu, pour le prix, mais on s’attendait à un petit peu plus.  Par ailleurs, les échanges et transactions virtuels avec la propriétaire se sont déroulés sans aucune anicroche.  Quand même, on cherchera probablement autre chose la prochaine fois qu’on reviendra.

BB et TS-1 BB et TS-2

 

On a décidé d’aller à Time Square mardi en fin de journée pour voir de jour, au crépuscule et de nuit, ce mythique pâté de maisons.  Pour s’y rendre, on a pris le bus pour d’abord aller traverser le Brooklyn Bridge à pied, maintenant une incontournable expédition, pensez-y à votre prochain séjour.

Ensuite, on a pris un autre bus sur Manhattan jusqu’à l’ONU que nous n’avons pas visité.  Puis on s’est laissé glisser lentement dans le coucher de soleil qui lavait de sa lumière ocre les rues mouillées entre les buildings, jusqu’aux éblouissants panneaux géants de ce fameux carrefour.

Sur notre chemin, il y a eu cette oasis de verdure cachée, presque à l’ombre de l’ONU, le Tudor City Place qui n’apparait même pas sur la carte, un jardin privé ouvert au public.  Un détour par la gare Grand Central à 17h00, pour voir la cohue de l’heure de  pointe.

 

Ensuite encore une bibliothèque publique incroyable, la New York Public Library, où on s’est réfugiés le temps d’une averse.  Puis le Briant Park adossé à cette dernière, une découverte que je n’avais encore jamais vue, ni en hiver, spectaculaire espace vert aux pieds des tours.  Enfin, Time Square l’étourdissante.

 

 

Après on a voulu monter sur le Top of the Rock, mais quand on nous a dit que l’étage extérieur était fermé pour cause d’apparence d’éclairs, on a remis ça et on est plutôt rentré à la maison en se remémorant cette belle promenade.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s