En route vers Terre-Neuve: De Codroy Valley à Blow Me Down…

Une fois la crise d’émerveillement passée (voir article précédent), j’ai poursuivi mon chemin de route en paysages tous aussi impressionnants à découvrir. Terre-Neuve est quasiment un autre continent.

Mon seul plan était de rouler tranquillement, au rythme des découvertes, sans trop penser au temps qui file.  J’étais convaincu de trouver facilement un bon endroit où passer la nuit, le moment venu. Ce fût généralement le cas.  J’ai donc passé plus de la moitié de mon séjour en squattant et le reste en camping dans les parcs provinciaux à 18$ la nuit (un tarif tellement plus juste que les tarifs luxueux de la SEPAQ), pour un site sans service, mais avec bloc sanitaire pour les douches, toilettes et même lavomat. De plus, les nombreuses bécosses disséminées dans les parcs sont absolument exceptionnelles et satisfont confortablement les petits besoins.  Aussi, ça vaut vraiment la peine d’acheter la passe annuelle à 20$ qui donne accès à tous les parcs provinciaux avec ou sans camping, restera plus que la nuitée à payer pour camper.

Voici les fameuses plusse belles bécosses au monde !

 

Ce soir là, ce fût à De Grau que je me suis arrêté.  Peu après m’être installé au bord de la mer, entre le cimetière et la cours d’école de De Grau (sur la carte), un résident est venu me voir dans son pickup.  Après les présentations de courtoisie, je lui ai demandé s’il croyait que je pouvais rester là pour la nuit, et comme à chaque fois que je l’ai demandé ailleurs, la réponse fût positive et accueillante. J’espère que ça restera comme ça longtemps encore, probablement tant que les passages des petits westfalias ne laisseront pas de traces négatives derrière eux…

Voilà comment j’aime terminer mes journées d’exploration, bercé au son de la musique et de la mer…

Tout près de De Grau, il y a les spectaculaires falaises de Cape Saint George où on peut aussi camper Au Boutte du Cap, mais je n’ai fait que passer à travers dans le brouillard épais du matin.  La prochaine fois, j’y resterai plus longtemps.

J’ai passé deux nuits à Blow Me Downun sympathique petit parc provincial au nom poétique, situé au bout de la route 450 qui longe la Bay of Island, à partir de Corner Brook. Pour y arriver, on traverse plusieurs petits villages sur une route presque toujours près de la mer. En fait, la route 450 se poursuit encore un peu loin vers d’autres toutes petites bourgades en bord de mer qui offrent vue magnifique et sentiers de randonnée à explorer.

Blow Me Down-6

Publicités

5 réflexions sur “En route vers Terre-Neuve: De Codroy Valley à Blow Me Down…

  1. Le Parc de Blow me Down est vraiment magnifique, et possède de très beaux sentiers de marche dans le montagnes environnantes ! J’aimerais bien y retourner ! Comme toujours, tu nous donnes le goût d’y retourner !

    • En effet, je considère ma première visite comme un simple préliminaire, j’y retourne en 2016. Et cette fois, je compte bien user mes bottines dans le plus de sentiers possibles.

      • C’était à quelle période de l’année déjà ? C’est ma destination no.1 dans mes plans cet été. Mais je n’ai pas de chauffage la nuit…brrrrr..

  2. Au mois d’août, il fait souvent entre 20 et 30 °c. Donc, pas besoin de chauffage ! C’est le meilleur temps de l’année pour visiter ! Pas de maringoins ou vraiment peu ! Le bonheur assuré !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s