3 jours dans le Maine…

Pour ma première sortie de l’année en Westfalia, j’ai eu envie de voir la mer, et la plus proche de Québec, c’est celle du Maine, à peine 400 km.  Parce que pour moi, la mer n’est pas seulement synonyme de plage, c’est plus au nord que je trouve mon compte occasionnellement, depuis une trentaine d’années. J’aime bien retourner dans la région sise entre Belfast au nord et Port-Clyde au sud.  La dernière fois, c’était en 2011 avec BeauBrun… et la première fois, c’était en 1985 pour aller visiter le défunt Maine Photographic Workshop à Rockport que m’avait recommandé Ginette Bouchard, une des profs de photo de l’UL où j’étudiais justement la photo à l’époque.

Première constatation, avec un dollar canadien qui vaut 35% de moins que le dollar américain, il n’y a pas d’aubaine à faire outre-frontière. Le cout de la vie m’y a même semblé au moins aussi élevé qu’à Québec.   Même les State Parks demandent des tarifs aussi arrogants que ceux de la SÉPAC.  Un site sans service au Camden Hill State Park a couté 90$ pour deux nuits avec 2 ‹bundles» de bois pour l’indispensable feu de camp.  En ajoutant le 35% de taux de change, ça fait 60$ la nuit!  Et on entendait un peu la route 1.

Comme ce n’était pas ma première visite dans la région, j’ai retrouvé avec plaisir les petites routes qui longent la côte rocailleuse, avec ses maisons de toutes conditions accrochées sur les rochers qui surplombent la mer, et les villages souvent situés au fond d’une baie remplie de bateaux en rade.  Je trouve agréable de constater, d’une visite à l’autre, ce qui a changé, généralement pour le mieux.

Donc, au fil de nos promenades nous avons revisité le vieux Belfast, sa COOP alimentaire toujours aussi sympathique avec sa clientèle un peu vieux hippie (comme nous quoi), pour y dénicher de quoi bien manger et boire pour le camping du soir. Petite promenade aussi dans la coquette Camden, plus chic et sans doute un peu plus snob. Et Rockport, sa petite sœur, de l’autre côté de la pointe.

Rockland est la «grosse» ville du coin. On ne peut manquer son port plus commercial et industriel que les petites marinas de plaisance des alentours. On y devine des usines de traitement des produits de la pêche avec leurs effluves caractéristiques. Mais cette fois j’y ai aussi trouvé un centre-ville revitalisé avec places publiques sympathiques, boutiques et restos plus sympathiques que mon souvenir me le rappelait.

Mais ma préférence à moi dans cette région est vouée à Port-Clyde, tout au bout de la péninsule Saint-George.  C’est un tout petit port de pêcheurs très simple. Une fois qu’on a fait le tour du General Store, mangé un excellent Lobster Roll arrosé d’une bonne bière locale florissante de houblon, sur la terrasse du quai, il ne reste plus qu’à admirer le paysage à travers les allées et venues des bateaux de pêcheurs, de plaisanciers, et des habitants de Hupper Island juste en face qui viennent faire leurs courses au village en chaloupe. Et pour finalement couronner la journée, en admirant vu du quai, un magnifique coucher de soleil sur la baie.

Aux alentours de Port-Clyde, il y a aussi plein de petites routes bordées de maisons de villégiature généralement plus simples qu’à Camden-Rockport et tous arborent ce qui est pour moi l’emblème odorant de la Nouvelle-Angleterre, les fameux rosiers sauvages si caractéristiques qui embaument nos promenades.  J’aime tellement que j’ai décidé d’en planter un ou deux chez moi cette année.  Il y a même, pas très loin, une toute petite plage très discrète, si vous voulez absolument mettre le pied à l’eau et même plus, si vous avez du courage pour les basses températures.

Enfin, ce qui a un peu compensé les tarifs luxueux du State Park, nous avons eu la permission de passer la nuit en plein cœur du village, dans un parking près du quai.  Nuit magique quasiment plus clame qu’au camping.

Bref, ce fut une belle et courte escapade qui a relancé ma saison de West et l’envie de faire encore plein d’autres découvertes.

 

Publicités

8 réflexions sur “3 jours dans le Maine…

  1. Hum !! Tres beau coin en effet, je retiens le spot et les coûts….
    Comme disais un ami ( en vacançes c’est normal de se faire four….)
    L’autre Jack de l’UL

  2. Je suis pas loin de là (Hampton Beach) et me dirige tranquillement vers Bar Arbor , je passerai par Portclyde constater par moi-même, ça l’air tripant. Un tuyau pour toi: site web PASSEPORT AMERICA. Carte de membre 40$/an et tu as 50% en rabais sur un paquet de campings. Ça vaut la peine si tu vas aux usa de temps en temps! Moi aussi je trouve que les campings et state parks sont très cher!

  3. Nous rentrons de 15 jours de côte depuis Bar Harbor jusqu’à Long Island. Les motels avant le 1er juillet coûtent 55$ et moins à Bar Harbor. On a campé un soir à Newport: des personnes malades d’ivresse ont gueulé toute la nuit. Mais d’habitude le camping Melville est parfait avec ses 32$. Évitez absolument les Hamptons de Long Island pour une raison de circulation impossible sur les routes secondaires. L’affluence y est folle. Nous voyageons à moto et on campe de moins en moins. Mais le west c’est une autre histoire d’amour avec la bête.

  4. J’ai parcouru 47 États Américains depuis 30 ans à moto. Près de 500,000km parcourus. Le camping nous aura fait découvrir le meilleur et le pire de l’humain. Mais avec des bouchons et de l’huile à mouche, on adorait économiser au temps où les sites coûtaient 20$. Mais depuis que les motels sont à 50… On the road again, en surveillant les bed bugs… et en économisant sur l’essence : 5.5 litres au cent avec une Honda ST 1300. Je pense m’acheter un west pour les hivers dans le sud américain. Mais aux prix pratiqués par les parcs…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s