Les hauteurs du Colorado…

Mon cher petit camion n’a pas le vertige, plus d’une fois il a grimpé, lentement mais sûrement à plus de 3300 mètres d’altitude dans les hauteurs de la Colorado Trail qui suis à peu près la route 550 de Montrose à Durango, Colorado (carte).  Des montagnes et peut-être la route la plus épeurante que j’ai roulée jusqu’à ce moment.  Je vous le dis, la ligne blanche du bord de la route s’effritait parfois dans la falaise, puisqu’en grande partie, cette route est à flanc de falaises.

Traversée d’Ouray

Ma traversée du Colorado… (ajout panorama)

C’est à Page

(Là, ça m’a pris 7 photos pour essayer d’embrasser un tout petit morceau du paysage, alors cliquez là pour l’agrandir un peu !)

…juste sur la frontière entre l’Arizona et l’Utah que je prends une pause dans le désert pour faire un point d’orgue sur le Colorado qui aura été l’état le plus marquant jusqu’à maintenant, à tous points de vue.

Après avoir parcouru la plaine du Kansas au grand galop comme un cowboy, j’avais hâte de me reposer au Colorado.  Ce n’est pas tout à fait comme ça que ça s’est passé, ma traversée du Colorado fût littéralement ponctuée de hauts et de bas, mais surtout du côté de l’altimètre, j’oublie les tracas techniques du début pour me concentrer sur le plus important, de merveilleuses découvertes géographiques et historiques.

Quand j’ai quitté le Kansas pour entrer au Colorado, je n’ai pas constaté de différences immédiatement.  La grande plaine se poursuivait jusqu’en banlieue de Denver.  C’est après que les montagnes ont complètement envahi le paysage et quelles montagnes!

Je les ai abordés en deux étapes dont je vais essayer de rendre compte en deux articles, le premier sur la route époustouflante entre Frisco et Mesa Verde National Park, puisque j’ai déjà parlé de la route de Denver à Frisco.  Le deuxième sur ce parc national encore plus renversant par son paysage autant que pour sa richesse historique qu’est le Mesa Verde National Park au sud-ouest du Colorado.

Mais avant, je dois faire un sacré ménage dans mes photos et vidéos, voici quand même un petit aperçu, le village d’Ouray dans un creux de montagnes.  Ce fut particulier de le traverser avec ses airs de village western, mais ce fut un sacré WOW! dans la montée qui lui succédait et ce n’était que le début d’une ascension vertigineuse.