Berkeley, sur le pas de la porte de Frisco…

cotes ouest 3 Berkeley marina-1

(20 juillet)  Pour visiter San Francisco, on a mis pied à terre à Berkeley.  2 nuits dans un motel pour se dorloter un peu et une nuit dans un parking de gare.  De là on a pris un train de banlieue le samedi qui nous a emmenés en douceur dans le centre-ville.  Le lendemain, dimanche, je me suis dit c’est le jour idéal pour entrer en ville en west et on l’a fait.  On a eu du plaisir à monter et descendre les nombreuses côtes abruptes des collines et à rouler dans différents quartiers.  Je n’aurais pas fait le même circuit en semaine.  À la fin de la journée, on a pris le Golden Gate pour sortir de la ville.  J’ai adoré ce moment, c’était un de mes objectifs de rouler sur ce pont mythique et je l’ai réalisé.  Il parait que j’avais l’air complètement béat en conduisant BeauBrun sur le pont.  On ne s’est pas arrêté dans le parc aux pieds du pont parce qu’il y avait vraiment trop de monde, c’était parechoc à parechoc dans la sortie qui menait au Golden Gate Recreational Area, ce sera pour la prochaine fois. On a plutôt fait un arrêt à Sausalito et on a poursuivi par un petit tour du nord de la baie pour revenir camper dans le parking de la gare à Berkeley.

On aurait bien aimé camper au bord de la baie, mais y’avait plein de pancartes qui criaient «No overnight Parking!!!!» qu’on a pas osé, mais quelle vue !

cotes ouest 3 Berkeley marina-2 cotes ouest 3 Berkeley marina-3

Le vendredi, après s’être installé au motel, on s’est dirigé à pied vers le centre-ville de Berkeley pour s’offrir un souper au resto.  On a déambulé au hasard des petites rues derrière les rues commerciales et on a découvert une sympathique petite ville où il semble faire bon vivre.  On a bien mangé dans un buffet indien «All you can eat» pour 8$.  Tellement beau-bon-pas cher qu’on y est même retourné le lendemain soir après notre première journée à San Francisco.

cotes ouest 3 Berkeley-1

cotes ouest 3 Berkeley-1-2

cotes ouest 3 Berkeley-4

cotes ouest 3 Berkeley-3 cotes ouest 3 Berkeley-2 cotes ouest 3 Berkeley-2-2

Lundi matin on a fait un petit tour d’une partie du campus de la fameuse université de Berkeley et du quartier environnant.  On a visité la magnifique bibliothèque, WOW!  Ça donnait le goût de retourner aux études juste pour y aller tous les jours pendant un bout de temps.

cotes ouest 3 Berkeley quartier-1

cotes ouest 3 Berkeley quartier-2

cotes ouest 3 Berkeley university-9

cotes ouest 3 Berkeley quartier-3

Le campus

cotes ouest 3 Berkeley quartier-4

cotes ouest 3 Berkeley university-1 cotes ouest 3 Berkeley university-2 cotes ouest 3 Berkeley university-3 cotes ouest 3 Berkeley university-4 cotes ouest 3 Berkeley university-5 cotes ouest 3 Berkeley university-6 cotes ouest 3 Berkeley university-7

cotes-ouest-3-berkeley-university-8

C’est à Berkeley aussi qu’on a découvert la sympathique chaîne de petites épiceries Trader Joe’s, on en voudrait une dans notre quartier.  On y a fait provision de bonnes choses avant de partir vers Yosemite.

San Francisco… (ajout)

Yeah! C’est demain que je mets la clé dans le contact pour une autre saison.  Soyez assuré toutefois que je vais vérifier les conduites d’essence avant de la tourner.  Je ne voudrais pas qu’il m’arrive cette catastrophe qui s’est malheureusement répétée quelques fois pour les proprios de wests remisés, incendie au démarrage dû à une fuite de carburant.

Tout est prêt, me reste plus qu’à procéder au déremisage sur le site de la SAAQ dès l’ouverture du service le 1er avril et puis go vers l’entrepôt.

C’est quoi le rapport avec San Francisco, que vous vous demandez?  Ben à moins que la fin du monde survienne avant la fin de l’été, c’est là que BeauBrun va m’emmener cette année.  Je l’avoue, j’ai de la graine de hippie qui dort en moi et il ne manque que quelques gouttes de super pour les faire germer, et que les méandres des branches de ce vieux rêve tracent sur la carte le chemin qui me conduira sur le Golden Gate.  C’est tout un périple que je veux réaliser depuis longtemps, je crois que cette année sera la bonne.

Encore une chanson, cette fois pour vous rappeler l’esprit hippie, je dirais même son hymne, qui donne le goût de prendre la route jusqu’à la maison bleue…

Bien entendu, ce blogue sera mon point de chute auquel je convie tous les curieux qui aiment la route et ses découvertes.  J’espère pouvoir y déposer le fruit de mes réflexions ainsi que quelques images capturées tout au long de cette traversée des États-Unis. Départ prévu, mi-juin.

( AJOUT :  un gros WOW à cette impressionnante vision du Golden Gate.  CLIQUEZ MOI, ça vaut vraiment le détour.  Merci à Mononc Raymond pour la trouvaille. )

Bonne saison à tous les westeux et à leurs compagnons et compagnes de voyage.  Rappelez-vous qu’il n’y a rien de mieux que d’aller au loin pour se sentir encore plus proche.