Derniers jours…

Pour les derniers jours, on a pris ça plus relax.  Mercredi, j’ai fait le Musée D’Orsay et le Musée de l’Orangerie, pendant que Gabriel est allé se promener de son côté.  Une orgie de peintures impressionnistes et autre du XIX et début XXème.  Impressionnant de voir tous ces Cézanne, Gaughin, Monet, Matisse etc. Le plus marquant c’a été Van Gogh, les couleurs étaient aussi éclatantes que dans les livres.  Malheureusement, au Musée D’Orsay contrairement à beaucoup d’autres musées, je n’ai pu faire de photos.  Je ne suis pas le seul à en être déçu, plusieurs commentaires sont dans ce sens sur leur site internet.  Vraiment dommage, car le bâtiment lui-même est très spectaculaire puisqu’il s’agit d’une ancienne gare.

Ça c’est à l’Orangerie, salle des Nymphéas de Monet, spectaculaire!  C’est comme ça tout autour de 2 salles.

Jeudi, on est parti en métro dans le but de gravir la fameuse Tour Eiffel..  Non mais 2-3 heures d’attente c’est vraiment trop pour moi, alors on l’a vu d’en bas.  On a pris le BateauBus pour faire un tour de bateau sur la Seine et on est allé dans le coin des grands magasins.

On s’est dit qu’on irait en haut de la tour Montparnasse ce soir là pour au moins voir la fameuse d’en haut avec tout le panorama parisien.  On se pointe alors à 2oh30 pour voir le coucher du soleil.  Il y avait une file évidemment.  On s’est dit on lâche pas, on attend.  Merde, après 1 heure d’immobilisme total, un préposé vient enfin nous dire candidement que la galerie est pleine et qu’ils n’acceptaient plus personne ce soir.  Z’aurait pu le dire avant.  On est tombé sur La nuit des étoiles, soirée d’observation, sur invitation.  Loupées,  les tours!

Vendredi, veille du départ on se sentait un peu bizarre.  Quoi faire en ce dernier jour?  On aurait voulu faire tout ce qu’on aura pas le temps de faire cette fois-ci.  Alors on s’est dit balade à vélo dans une direction qu’on avait pas encore prise :  le canal Saint-Martin, là où Amélie Poulin allait faire bondir des cailloux sur l’eau.

Vidéo sans les mains…

Autour d’une boule…

Trouvez-nous…

De retour après un interminable vol, il ne reste plus que le souvenir.  Repassez sur le blogue plus tard, il y aura peut-être quelques ajouts.  En attendant, laissez-vous enchanter…

Attention… RÉVÉLATION!

Bon, là là, après une semaine à Paris, il est temps de se dire les VRAIES AFFAIRES…

Contre toutes attentes, OUI LES PARISIENS SONT GENTILS!

Depuis qu’on est là, on a eu aucune impression désagréable en parlant aux Parisiens.  Des personnes de tous âges nous ont abordés pendant qu’on était, carte à la main, cherchant notre chemin, pour nous offrir leur aide.  Même un agent de police (né à Montréal qu’il nous a dit) m’a gentiment fait remarquer que je venais de griller un feu rouge…  après nous avoir abordés en disant «Vous êtes le père et le fils?  Où allez-vous comme ça?» et il nous a indiqué le meilleur chemin pour éviter les contresens et… les feux rouges, parce qu’ici ils sont plus sévères que chez nous pour les vélos.  Et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres.

Voilà, c’est dit!  Pensez-y!