Ben là, ousse qu’on s’en va à matin, il neige…

C’est vrai qu’on est ben juste le 28 mars!  Pour le jour 4, précédent la sortie 2012 de BeauBrun, j’avais en tête cette autre chanson de route,  Je descends à la mer de Sylvain Lelièvre, tiré de Qu’est-ce qu’on a fait de nos rêves? son plus beau disque, enregistré au Théâtre Petit-Champlain de Québec en 1993.  Si vous ne deviez avoir qu’un seul album de Lelièvre, c’est celui-là.  Tous les thèmes de sa carrière y sont présents, superbement rendus par sa poésie moderne soutenue par des arrangements jazzés interprétés en trio, avec des virtuoses comme Vic Angelillo et Gérard Masse.  Un incontournable!  Petite pensée ici, pour Sylvain, disparu subitement et précocement en 2002.